En cas de bagage perdu, retardé ou abîmé lors d’un voyage en avion, c’est la compagnie aérienne qui est responsable et doit vous indemniser. Il n’en va pas forcément de même pour les autres moyens de transport.

i votre valise est perdue dans le cadre d’un déplacement en avion, vous pouvez exiger le remboursement auprès de la compagnie aérienne. Si c’est une compagnie européenne, ou une autre compagnie qui a signé la Convention de Montréal, vous serez remboursé dans la limite de 1.220 euros par passager. Pour les autres compagnies, l’indemnisation s’élève à 20 euros par kilo de bagages.

Que faire pour être indemnisé ? Vous devez signaler tout-de-suite la perte du bagage au guichet de la compagnie qui a effectué le dernier vol. Ensuite, vous avez vingt-et-un jours pour adresser un courrier en recommandé avec avis de réception au siège de la compagnie, en joignant les justificatifs de la valeur du bagage et de son contenu.

Votre bagage arrive seulement deux jours après ? Vous pouvez, en attendant, acheter quelques affaires de première nécessité (sous-vêtements, tee-shirts, brosse à dent…). Elles seront remboursées dans la limite de 1.220 euros. Vous avez vingt-et-un jours suivant la livraison pour renvoyer les copies des justificatifs des dépenses à la compagnie, accompagnée d’une réclamation écrite.

Train, car, bateau : les règles diffèrent

La SNCF doit-elle vous dédommager si vous vous faites voler votre valise dans le train ? Non, vous devez veiller à vos effets personnels. Vous êtes responsables de vos bagages. Même chose si on vous vole vos bagages dans une consigne de la gare.

Pour les voyages en car, le principe diffère. Si vos bagages sont volés ou endommagés dans le coffre de l’autocar, vous avez droit à une indemnisation (autour de 150 euros). Mais c’est variable selon les compagnies. Pour être indemnisé, vous avez trois jours pour envoyer un recommandé à la compagnie d’autocar, avec l’original de votre titre de transport et vos justificatifs.

Prenons le bateau à présent. Là, la compagnie est responsable de vos bagages. L’indemnité est de 16.000 euros maximum pour les bagages volés dans un véhicule, et de 2.800 euros par passager, si les bagages ont disparu dans la cabine. En revanche, la compagnie peut se dédouaner de sa responsabilité si vous n’avez pas fermé votre cabine ou votre voiture à clé.

Jusqu’à 100 fois le prix d’une chambre d’hôtel

Quid si je me fais voler mes bagages à l’hôtel ? Que ce soit dans le hall, dans la chambre ou même dans le coffre-fort de l’hôtel, si vous apportez la preuve du vol et que faîtes une déclaration à la police, l’hôtelier doit vous indemniser intégralement jusqu’à cent fois le prix de la chambre.

C’est jusqu’à cinquante fois le prix de la chambre si le vol est intervenu dans votre voiture sur le parking de l’hôtel. Et même s’il colle une affiche le dédouanant de sa responsablitié, sachez qu’elle n’a aucune valeur juridique.

Armelle Levy

Incoming search terms:

  • bagage volé dans autocar